Quelques pistes pour une suite bureautique en Peer to Peer

Quelques pistes... en partant de ce qui existe, vers des approches plus sophistiquées...

Les approches plus sophistiquées renforcent ce qui existe tout en suivant le principe. Elle demanderont des développements (programmation) plus importantes, sans être irréalisables.

 

1) Déjà, j'écris ce texte avec un éditeur RichText Format intégré à Typo3, le gestionnaire de contenu de ce site. Il est arrivé je sais pas comment dans la page web, je crois sous forme d'un script javascript, mais en tout cas, il est là... et je l'ai pas "installé sur ma machine"... ca s'est sur (quand même, ca, je le saurais).

 

On trouve ces éditeurs sur les outils de webmail. Par exemple la page pour écrire un mail sur le service de mail gratuit de laposte.net. Voir Editeur mode distribué.

on trouve aussi, sur le même mode, des éditeurs HTML proposés par les fournisseurs d'accès pour faire facilement ses pages perso....

Rien n'empèche que le code soit sur le PC d'un "voisin" plutot que sur mon serveur web ou j'ai installé Typo3... et que les documents produits soient récupérables plutôt qu'impérativement dédiés au site en cours de construction.

 

Info (13 juillet 2004) : Les fonctions de type Outlook vont être proposées sur le même mode. Voir la news : "Une fonction du type Outlook servie par un serveur de messagerie... une avancée vers un Outlook en peer to peer ?"

 

2) Ensuite, on peut imaginer qu'Open Office soit proposé en version Peer to Peerable. Les classes Java sont appelables en RMI... et l'architecture est celle d'objets tous appelables et manipulable indépendamment (du type de la métamorphose de Office entre 97 et 99 pour que toutes les fonctions soit programmables en Visual Basic Application par objet DCOM).

Faut aussi prévoir le registre qui permet de trouver le "correspondant", qui peut fournir le logiciel souhaité. Un genre de Napster, Kazza, Morpheus, BitTorrent adapté pour chercher un Word, un Tableur, un éditeur de photos, ou autre... et le lancer à distance...

et une bonne bande passante... du type de celle sur Free à 2Megabits... avec un bon ping...

 

3) Les Web Services sont prévus pour faire du traitement à distance depuis n'importe quel serveur de service : appel de code à distance pour execution sur sa machine et registre pour trouver le service souhaité. 

A base de SOAP etc... les Web Services sont les technos qui permettent d'adapter et de réaliser la piste 1) avec le code et les moyens de la piste 2) (code du type OpenOffice)

En poussant un peu avec cette technologie (par rapport à ce qui est envisagé pour l'instant, en terme de volume de code et de capacité de bande passante), on verra surement apparaitre une suite bureautique en Peer to Peer de ce coté là...

 

4) En plus compliqué mais qui marche... tout simplement avec NetMeeting ou autre émulateur à distance... on peut prendre le contrôle d'une application à distance sur un autre PC... suffit que l'utilisateur ouvre l'accès, indique un dossier du disque ou stocker son document, et s'envoyer ce document par mail une fois le travail fini...

C'est un peu lourd comme démarche, mais c'est une réalité : on sait déjà faire de travailler sur un document qui est traité sur une autre machine à distance...

Ca peut être une piste pour permettre de travailler à distance.

Les entreprises l'utilise déjà beaucoup pour s'affranchir des installations et des problèmes de parc de systèmes d'exploitations hétérogène. Notamment avec les solutions Citrix etc... (et sans l'envoi de mail à la fin du travail => stockage en serveur centralisé accessible depuis les deux machines...)

Rien n'empêche là encore que ce soit son voisin qui mette son système et ses logiciels à disposition plutôt qu'un serveur dédié (comme en entreprise actuellement).

L'inconvénient de cette piste, c'est que l'intégralité des traitements à lieu sur la machine accueillante, ce qui peut l'a peinaliser...

 

Bon, on verra bien quelles pistes sortiront... probablement toutes comme d'habitude dans un monde hétérogène ...